Mentions obligatoires du registre des immobilisations (RIA)

 

Tous les actifs professionnels doivent figurer sur le registre, même s'ils ne sont pas amortissables (dépôts de garantie, cautions, présentation de clientèle, parts sociales...). Dans ce dernier cas, les colonnes d'amortissements n'ont pas à être remplies.

 

Les mentions obligatoires du registre des immobilisations sont les suivantes : 

  • Élément : nature du bien ou, en cas de décomposition, nature de la structure et du composant,
  • Date d'acquisition,
  • Prix d'acquisition,
  • Quote-part professionnelle,
  • Pour les redevables : TVA récupérable,
  • Base amortissable,
  • Mode,
  • Durée et taux,
  • Amortissements antérieurs,
  • Amortissements annuels calculés selon le mode linéaire ou dégressif ou exceptionnel,
  • Date et prix de cession.